Concurrence sur le marché de l’immobilier de luxe à Biarritz entre Emile Garcin et Barnes

marché immobilier à Biarritz

La concurrence entre les agences immobilières spécialisées dans les biens de prestige se manifeste à Biarritz. En effet, le marché de l’immobilier de luxe s’internationalise, Emile Garcin Biarritz doit faire face à une agence Barnes qui s’est implantée dans la ville où la concurrence est de plus en plus rude.

Le marché immobilier à Biarritz s’internationalise avec l’arrivée sur le marché de l’agence Barnes. Les propriétaires ne sont pas seuls à rêver aux belles pierres. L’immobilier de prestige attire de plus en plus de professionnels. Aux côtés de piliers de l’immobilier comme Emile Garcin Biarritz surgissent des nouveaux comme l’agence Barnes franchiseur de renommée international et rassurant pour des clients prêts à débourser plusieurs millions d’euros. La concurrence est rude, à coups d’annonces, de chiffres d’affaires invérifiables, sur un marché représentant moins de 1 % de l’ensemble des transactions : au premier semestre 2011, les notaires n’ont enregistré que 398 transactions à plus de 2 millions d’euros pour la région Ile-de-France. Le monde entier a pourtant les yeux rivés sur le patrimoine français. Les marchés immobiliers les plus chers du monde seraient situés dans l’Hexagone : Cannes, Saint-Jean-Cap-Ferrat et Saint-Tropez, Paris, Courchevel et bien sûr l’immobilier à Biarritz, qui font partie des endroits les plus prisés en France. Dans ces environnements privilégiés, les villas avec parc et vue peuvent atteindre 20 millions d’euros ou plus, le prix du mètre carré n’ayant plus aucun sens phénomène qui explique la lutte qui s’est engagée entre les grands de l’immobilier de luxe. Plusieurs modèles de développement cohabitent pour l’immobilier à Biarritz dont la franchise avec l’agence Barnes de renommée internationale. Ces agences s’aventurent dans toutes les régions de France et pays où l’immobilier de luxe foisonne. Emile Garcin Biarritz argumente que le la franchise suppose un développement massif incompatible avec l’immobilier haut de gamme, qui requiert, au contraire, discrétion et exclusivité. Mais pour les agences Barnes, la stratégie consiste à tirer profit du réseau d’agences crées à travers le monde pour répondre aux demandes des clients étrangers d’acheter en France ou orienter les Français qui cherchent des biens à l’étranger. Barnes, revendique l’invention en France du modèle du réseau mondial intégré. Au sein de ce petit monde fermé de l’immobilier des biens de luxe, se croisent et recroisent des professionnels, anciens associés et nouveaux concurrents qui se connaissent, s’observent, se critiquent en se livrant une guerre de concurrence sans merci sur le terrain.

Plan du site